vendredi 13 octobre 2017

Alpha et Omega tome 1 à 4 et Préquel de Patricia Briggs


                       


Bit-lit
Edition Milady 
2011-2016
128; 387; 352; 360; 471 pages.


Préquel
Découvrez la rencontre d'Anna, une jeune louve battue et violée, et de Charles, le fils du chef des loups-garous d'Amérique du Nord.
Envoyé par son père pour démêler une affaire délicate à Chicago, Charles est accueilli par Anna, que sa meute traite en esclave. Leurs regards se croisent et il comprend qu'il va devoir apprivoiser cette farouche jeune femme qui est bien plus que ce qu'elle ne paraît...



Tome 1
Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression... et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie. Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare... ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

Tome 2
Anna et Charles viennent d'être réquisitionnés pour assister à un sommet, afin de présenter la proposition de Bran : faire en sorte que les loups finissent par révéler leur existence aux humains. Mais l'Alpha le plus redouté d'Europe, la bête du Gévaudan, est tout à fait contre ce projet … rien d'étonnant. Mais manifestement il n est pas le seul. Car, quand Anna est attaquée par des vampires qui usent de la magie de la meute, Charles et elle doivent unir leurs forces pour traquer celui qui est derrière tout cela...

Tome 3
On dit que les opposés s'attirent. Dans le cas des loups-garous Anna Latham et Charles Cornick, ils s'accouplent. Charles, le fils et bras-droit du chef des loups-garous du continent nord-américain, est un alpha dominant alors qu'Anna est une omega qui a le rare talent de calmer ceux de sa race.
Maintenant que les loups-garous ont révélé leur existence aux humains, ils ne peuvent plus se permettre toute mauvaise publicité. Les infractions qui aurait être ignorées par le passé sont maintenant punies et le stress de devoir faire le sale boulot pour son père commencent à se faire sentir chez Charles.
Quoiqu'il en soit, Charles et Anna sont envoyés à Boston lorsque le FBI demande l'aide de la meute sur une affaire de tueur en série. Ils s'aperçoivent rapidement que les deux dernières victimes étaient non seulement des loups-garous mais que c'est en fait le cas de toutes les victimes. Quelqu'un s'en prend à leur espèce. Et cette enquête a mis Anna et Charles directement dans le collimateur du tueur.


Tome 4


Pour une fois, ce n’est pas parce que Charles est l’exécuteur de son père qu’il part en voyage avec Anna. C’est pour des raisons personnelles qu’ils se rendent en Arizona : Charles a l’intention d’offrir un cheval à Anna pour son anniversaire. Ou du moins, c’est l’idée... Mais le couple va bientôt découvrir qu’un dangereux fae rôde dans les parages, remplaçant des enfants humains par des simulacres magiques. La guerre froide entre faes et humains est sur le point de se raviver, et Charles et Anna vont se retrouver pris entre deux feux.

MON AVIS:

Cette série est un spin off de la série Mercy Thompson. 
Pour ceux qui se le demande vous pouvez lire cette série sans avoir lu les Mercy Thompson, il n'y aura aucun problème de compréhension pour l'histoire.
Dans cette histoire, nous évoluons au milieu des loup-garous, des vampires et des faes.
Dans le premier tome, l'auteur nous raconte la rencontre entre Anna et Charles. Anna est une femme qui a été transformée en louve-garou, sans son accord. Elle a été mal traitée, humiliée, rabaissée mais aussi abusée sexuellement.
On se demande comment elle garde cette envie de vivre. Jusqu'au jour où elle appelle à l'aide. Ce qu'elle ignore, c'est que le numéro est celui du Marrok. Bran Cornick est le Marrok, et aussi le père de Charles. Il est l'Alpha d'une grande meute, et veille à ce que les règles de vie soient respectées par toutes les meutes. 
Quand il apprend que l'alpha, de la meute d'Anna, laisse passer des fautes graves, il envoi son fils Charles pour régler le problème.
Charles va vite tomber amoureux d'Anna, ainsi que son Loup (Frère-Loup de son petit nom). 
Suite à cette mise en bouche, nous allons suivre Anna et Charles dans leurs aventures. Leur couple va évoluer au fur et à mesure. Anna va réapprendre à vivre. Et surtout réapprendre à avoir confiance en elle. Quand Charles lui a appris qu'elle était un Oméga, elle ne comprenait pas encore ce que ça voulait dire. C'est au fil de l'histoire et des péripéties qu'elle va le comprendre.

J'aime beaucoup cette série, elle est bien écrite. L'histoire est bien rythmée et ce pour tous les tomes. J'aime beaucoup le duo Anna et Charles. Anna a du caractère. Malgré l'horreur qu'elle a vécu, elle continue de se battre pour vivre. Elle veut pouvoir connaître le bonheur, la joie.
Charles est un homme respectueux et très respectable. Il est également impressionnant, intimidant. Mais il va aussi montrer une autre facette de lui avec Anna. Il est attentionné, calme, gentil, doux, patient et prévenant. Il tiens à la protéger de tout. Mais il apprend aussi à la laisser se défendre seule. Mais il peut être froid et distant quand son travail l'exige. Et surtout quand ses démons refont surface.

Chaque tome nous offre une histoire différente, il n'y a pas de répétitions comme on pourrais craindre. Les personnages secondaires sont bien développés, ce qui les rend également attachants. Tous les personnages évoluent à travers les tomes, c'est plus sympa pour l'histoire, ça l'enrichit et la rend plus réaliste. J'apprécie que l'histoire entre Anna et Charles ne prenne pas toute la place. Les description nous permettent de nous plonger dans le décor. Elles ne sont pas trop longues, juste ce qu'il faut. Avec cette série je ne me suis pas ennuyée, au contraire, j'ai hâte que le prochain tome sorte!!!!!!

mardi 10 octobre 2017

Si tu me le demandais de Emily Blaine


Romance
Collection H
2017
378 pages


RÉSUMÉ :
 
Elle est sa deuxième chance d’être heureux
En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.
Dans cette nouvelle romance moderne, Emily Blaine explore avec justesse et mesure la rencontre entre deux êtres profondément blessés. Peut-on encore aimer lorsque la vie vous a enlevé votre grand amour ? La réponse est aussi chargée d’espoir que la plume radieuse d’Emily Blaine. 

MON AVIS : 

Tout d’abord je tiens à remercier Babelio avec sa Masse Critique de m’avoir permis de lire ce livre.
Il y avait longtemps que je n’avais pas lu un livre de Emily Blaine, c’était avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans ce livre car son avant dernier m’avait un peu déçu. J’aurais eu bien tort de ne pas me plonger dans ce superbe livre.
J’ai adoré et je dirais même que c’est un coup de cœur. Emily Blaine est sortie des sentiers en parlant d’un sujet bien difficile qui est le deuil.
Ce livre est très émouvant mais sans tomber dans la pleurnicherie bien au contraire, on suit Cooper et Julianne se reconstruire l’un avec l’autre.
J’ai été ballotée par pleins d’émotions différentes, la joie ( j’ai beaucoup souri et ri en lisant ce livre ), la tristesse ( mon petit cœur sensible n’a pas résisté à certains passages du livre et quelques larmes en sont ressorties ), l’espoir, la colère aussi face à certains comportements de Cooper.
Ce livre nous fait comprendre que tout arrive lorsque l’on ne s’y attend pas, il faut savoir saisir les occasions quand elles se présentent.
Comme vous l’aurez compris j’ai été emballée par cette histoire mais aussi par les personnages bien sur par Cooper et Julianne mais aussi l’entourage de Cooper, que ce soit sa fille, sa mère, sa soeur ( les Trois Parques hihi ), ses amis, sa psychologue.
J’ai pris un réel plaisir à lire ce livre, enfin à le dévorer.
C’est une belle romance teintée d’un sujet grave qui est extrêmement bien maniée par Emily Blaine, ce changement ne fait qu’apporter un plus à ce livre, tout en restant léger.
A consommer sans modération.



lundi 9 octobre 2017

Chasseurs de livres tome 1 de Jennifer Chambliss Bertman


Jeunesse, aventure
Collection R jeunesse
2017
429 pages


RÉSUMÉ :
 
Un livre caché. Un message codé. La chasse peut commencer.
Émily est une passionnée de la Chasse aux livres, un jeu créé par son idole, le célèbre éditeur californien Garrison Griswold. Il s'agit de décrypter des messages codés pour trouver l'emplacement de livres cachés !
Mais lorsqu'elle emménage avec ses parents à San Francisco, patrie de la Chasse aux livres, elle est choquée d'apprendre que M. Griswold a été agressé alors même qu'il allait lancer une nouvelle quête livresque d'une ampleur inédite. À elle et à ses amis de jouer !
Le premier tome d'une série pour tous les amoureux des livres et des énigmes.
Un best-seller aux États-Unis depuis sa parution.
 
NOTRE AVIS : 
 
Ce mois-ci, le thème était la jeunesse, un livre adressé aux 9-12 ans. Comme vous vous en doutez, nous n'avons pas été d'accord une fois de plus. Cela divise à peu près en 2, notre club, en ce qui concerne l'avis de ce livre.
Tout d'abord, plusieurs d'entre nous n'ont pas accroché du tout avec ce livre, que ce soit l'histoire ou le style de l'auteur au point de ne pas finir ce livre. Les règles du jeu auxquelles jouent nos petits héros ont découragé dès le départ certaines d'entre nous. Le fait que ce soit du jeunesse n'a pas forcément fait l'unanimité non plus, un peu trop jeunesse du coup. Le club nous permet aussi de savoir quels styles nous collent plus.
Pour celles qui ont aimé ce livre voir même beaucoup aimé, beaucoup de qualités en sont ressorties, tout d'abord le style, il se lit rapidement, on accroche vite au style. Cette chasse aux livres a clairement plu aux filles et une certaine jalousie de ne pas connaître et de ne pas avoir ce genre de jeu chez nous s'est fait ressentir.
Les personnages nous ont beaucoup plu et nous les avons trouvé attachants, le livre est drôle par moment aussi.
Cependant petit bémol, nous avons trouvé le choix d'Edgar Poe comme auteur à lire pour des jeunes ados de 11-12 ans était un peu ardu et faisait surtout ressortir la passion qu'à l'auteur pour Edgar Poe.
Ce qui est tout de même intéressant, c'est ce que l'on apprend sur Edgar Poe, le côté historique est passionnant.
Découvrir San Francisco dans les yeux de nos personnages était sympathique.
Pour finir, encore un livre qui fait ressortir que dans un petit groupe comme le notre, on y trouve des avis divers. Cependant, le conseil est de lire cette chronique et de vous laisser tenter par ce livre et de le conseiller à vos enfants. Vous pouvez laisser un commentaire pour nous dire si vous avez aimé !



jeudi 5 octobre 2017

Love # 1 (Deal) d' Alfreda Enwy


 Romance
Harlequin HQN
371 pages
2017


RESUME :

« Pas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin.
Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic, car sa situation de jeune étudiante et de mère célibataire est précaire et Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier, qui n’est autre que le capitaine de l’équipe de basket et la star de l’université. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui ? Moins facile… »



MON AVIS :

Gros coup de cœur pour ce nouveau roman d’Alfreda Enwy ! Une belle histoire qui vous donne un sourire niais tout au long de votre lecture. Un sourire dont vous ne pouvez vous séparer avant le point final. Une de mes lectures les plus envoûtantes de cette année. Et j’ai comme le sentiment que ce livre va être difficile à détrôner de son statut.

Poppy est une jeune maman célibataire et encore étudiante. La bourse au mérite qu’elle perçoit ne lui permettant pas de subvenir à ses besoins et ceux de sa fille, elle cumule les heures de travail à mi-temps. Les fins de mois sont difficiles mais elle s’en sort tant bien que mal. Mais face à la crise économique, Poppy va être licenciée. Coup dur. Il lui faut absolument retrouver un job en urgence. En attendant de trouver un job avec lequel elle puisse concilier sa vie estudiantine, sa vie de famille et qui soit suffisamment rémunérateur, elle décide de déposer une annonce à la fac pour donner des cours du soir.
C’est à cette occasion qu’elle va faire la connaissance d’Eren, le basketteur vedette de l’équipe universitaire. Et Eren a une proposition étrange à lui faire : jouer sa fausse petite amie le temps d’un week end. Outrée par sa proposition, Poppy commence par refuser. Mais à bien y réfléchir, les 1000 $ qu’il lui propose pour assumer ce rôle seraient une aubaine pour elle.
Mais hors de question d’accepter sans un minimum de conditions. Pour plus de crédibilité, ils vont devoir apprendre à se connaitre. Et finalement jouer la petite amie du plus beau mec du campus ne sera peut-être pas si compliqué. Mais respecter les conditions du contrat, beaucoup plus. Poppy risque de se brûler les ailes…

J’ai découvert la plume d’Alfreda Enwy, il y a quelques mois avec son premier livre Breaking my heart, pour lequel j’avais déjà eu un coup de cœur. Une histoire poignante et touchante sur la difficulté d’accepter le regard des autres. Un thème que l’auteure semble apprécier puisqu’elle le reprend partiellement ici, dans ce premier tome de sa série Love, à travers le personnage de Poppy, une jeune étudiante de 21 ans, maman célibataire et isolée d’une petite fille de quatre ans.
Le style est simple, pur, fluide. Un vrai bonheur. Comme je l’ai évoqué plus haut, mon sourire ne m’a pas quitté de la première à la dernière page. Cependant, malgré ce sourire permanent, j’ai également ressenti une multitude d’autres sentiments tels que la colère, le désarroi, l’admiration, l’envie… Bref, une foule de sensations qui m’ont touchées au plus profond et qui font que ce livre est pour moi un véritable coup de cœur.
Mais un bon livre ne se résume pas aux sensations qu’il provoque. C’est un tout. Et dans ce tout, les personnages principaux aussi bien que secondaires jouent un rôle prépondérant. Là aussi, ça a matché pour moi. Je me suis prise d’affection pour tous les personnages. Pour Eren, avec son physique de dieu grec, son humour, son espièglerie. Pour Poppy, avec son courage, sa volonté, sons sens unique de la répartie. Pour la petite Charly, une adorable petite fille, une petite princesse timide et malicieuse. Pour Ryan, le meilleur ami d’Eren, lui aussi plus que charmant et taquin. Pour Johanna, la meilleure amie de Poppy, pour sa franchise, son soutien indéfectible, sa loyauté. Bref, j’ai craqué pour tous les personnages de ce livre.

Si vous aimez les belles romances ou si vous souhaitez découvrir la plume d’Alfreda Enwy, je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans la lecture de ce roman. Pour ma part, il me tarde de pouvoir me plonger dans le tome suivant qui sera centré sur les deux meilleurs amis de Poppy et Eren, Ryan et Johanna. La tension et les chamailleries permanentes entre ces deux-là nous réservent à coup sûr encore un très bon moment de lecture.

Jennifer

lundi 28 août 2017

Jamais plus de Colleen Hoover


Romance
Hugo & cie 
408 pages
2017


RÉSUMÉ :
 
Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?
 
NOTRE AVIS : 
 
Une nouvelle fois, ce livre n'a pas fait l'unanimité et pourtant nous aimons beaucoup cette auteur mais il n'a pas su séduire toutes les membres du club.
Le club nous rend de plus en plus critique dans nos lectures.
Dans ce livre, nous suivons l'histoire de Lily et pour la connaître au mieux nous la suivons pendant une partie importante de son adolescence et en tant qu'adulte.
C'est une Lily écorchée vive que nous découvrons à son adolescence que la vie n'a déjà pas épargné et qui n'a pas fini d'en baver mais elle croit que les gens peuvent être bon et n'hésite pas à aider.
C'est très difficile de vous parler de ce livre sans vous spoiler.
En ce qui concerne les personnages masculins, nous avons beaucoup aimé le personnage de Atlas, bien qu'il soit malheureusement trop peu présent dans la vie adulte de Lily.
Cependant le personnage de Ryle nous a toutes mises mal à l'aise et à plus forte raison que ce personnage est très instable.
Il a été difficile de comprendre Lily et sa façon de réagir face à Ryle. Nous passons de la joie, à la tristesse mais aussi à la colère pour différentes raisons mais Colleen Hoover nous fait comprendre que nos réactions sont normales même si jamais nous ne pouvons nous mettre à la place de Lily.
On comprend qu'il est très facile de juger.
Ce livre nous pousse tout de même à nous poser certaines questions.
Certaines d'entre nous n'ont pas été autant touché par ce livre que d'autres et ont trouvé ce livre ordinaire, pour les autres ce fut un coup de cœur, un livre très puissant.
Comme quoi nous n'appréhendons pas certains sujets de la même façon.
Cependant nous avons toutes retrouvé l'écriture fluide, simple et agréable de Colleen Hoover. Une bonne lecture malgré tout, lisez le et dites nous ce que vous en avez pensé sur notre blog.



mercredi 31 mai 2017

Un appartement à Paris - Guillaume MUSSO


Contemporain, Thriller
XO Editions
484 pages
2017

RESUME :

«"L'art est un mensonge qui dit la vérité..."
Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante.
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.
L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.
Mais pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.»

NOTRE AVIS :

Le moins que l’on puisse dire c’est que notre lecture du mois de mai a divisé les troupes. D’un côté, il y a celles qui ont adoré et pour qui ce livre figure parmi les meilleurs de l’auteur et de l’autre, celles qui n’ont pas accroché et dont la lecture a été difficile voire pénible par moments.
Madeline Greene est une femme fragilisée. Elle a traversée de nombreuses épreuves qui n’ont fait qu’entacher sa joie de vivre et sa force passée. Pourtant sa curiosité, son instinct de flic, son impertinence vont la pousser à passer outre sa fragilité pour partir à la découverte de la vérité.
Gaspard Coutances est un dramaturge taciturne, alcoolique, renfermé, exécrable et excédé. Il ne supporte rien ni personne. Il se complait dans sa solitude et son addiction pour la boisson. Il a un côté destructeur qui a nous a plus ou moins agacées. Même son travail, pourtant souvent couronné de succès, ne lui procure plus autant de plaisir qu’avant. Il sombre progressivement. Néanmoins, contre toute attente, il va trouver un nouveau souffle avec l’histoire de Sean Lorenz. C’est lui qui sera à l’initiative de l’enquête entreprise avec Madeline. A son contact, il va progressivement sortir la tête de l’eau et reprendre goût aux choses simples de la vie.
Comme évoqué plus haut, l’écriture de Musso n’a pas fait l’unanimité et nos avis sont quasiment aussi nombreux que nous avons été de personnes à le lire. On retiendra surtout une certaine lenteur dans le début du récit et une histoire qui peine à se mettre en place. Pour la suite, nous nous attendions à ce que l’intrigue centrale soit axée autour de la recherche des tableaux disparus du peintre Sean Lorenz et avons été quelque peu étonnée de la tournure du récit.
Si nous n’avons pas toutes été convaincues par le style de Musso, notamment à cause de descriptions parfois trop longues et laborieuses, nous ne pouvons lui ôter sa capacité à créer une part de mystère dans son récit. Même si la formule du final époustouflant et inattendu semble commencer à s’essouffler, nous avons été plusieurs à être surprises soit par cette fin soit par le changement de cap du récit.
Enfin, soulignons tout de même que Musso a pour la première fois « recyclé » l’un de ses héros. En effet, son personnage féminin principal n’est autre que Madeline Greene dont nous avions déjà suivi les aventures dans un précédent roman, L’appel de l’Ange paru en 2011. Si Musso a pour habitude de faire des clins d’œil à d’anciens protagonistes, il n’avait jusque-là jamais donné de seconde vie à l’un de ses personnages.
Un appartement à Paris ne nous a pas laissé indifférentes. Que ce livre ait été un coup de cœur ou un flop total, il a eu le mérite de faire débat. Bref, rien de mieux pour vous que de lire ce roman pour vous faire votre propre opinion.

Bonne lecture!

mercredi 17 mai 2017

Dompteur d'anges de Claire Favan


Thriller, policier
Éditions Robert Laffont
2017
416 pages

RÉSUMÉ : 
 
On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...
Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...
 
NOTRE AVIS : 
 
Une fois n'est pas coutume, nous avons lu un thriller, un vrai de vrai, ce style n'est pas un style de prédilection dans le club mais on s'est lancées.
Malgré des défauts, la lecture fut agréable et a plu à la majorité d'entre nous.
Le roman est divisé en 2 grandes parties où nous suivons notre personnage principal Cameron enfant puis adulte.
Dans la 1ère partie, nous faisons la connaissance de Max, c'est un personnage qui nous est sympathique jusqu'à ce que le sort s'acharne contre lui et ne fasse de lui un monstre.
Nous rencontrons Cameron, victime de Max, un garçon intelligent, un meneur qui est malheureusement sous l'emprise de Max et se ne sera pas le seul mais il arrive à se sortir de cette situation.
Dans la 2nde partie, nous retrouvons Cameron qui a totalement changé de vie, qui est devenu flic, qui combat les gens tels que Max cependant son passé va le rattraper.
Nous avons trouvé que le passage entre la 1ère partie et La 2ème se fait un peu rapidement, nous aurions aimé en savoir plus sur les personnages justement dans cet entre-deux sans forcément s'étaler.
Nous aurions aimé en savoir plus sur Max après Cameron, mais c'est sûrement fait exprès pour nous laisser un peu de suspense sur certains événements futurs.
Certaines de nous s'attendaient à certains évènements et d'autres ont été surprises.
La fin est peut-être un peu trop facile, un peu trop happy end à notre goût mais ça n'a pas choqué non plus.
Certaines d'être nous ont eu plus de mal à lire la 2ème partie que la 1ère et d'autres se fut l'inverse.
L'histoire est tout de même bien ficelée, c'est assez glauque mais la lecture ne nous a pas mise mal à l'aise non plus car l'écriture est fluide et simple à suivre.
L'auteur nous embarque facilement et nous tient en haleine tout au long de son roman.
C'est une bonne découverte pour nous toutes.